jeudi 2 mars 2017

dimanche 19 juillet 2015

Quelque fleurs

 

Cela fait un bon moment que je n’ai pas laissé de nouveau billet.

Voila qui est fait. Ce n’est pas par fainéantise,mais par manque de temps.
J’espère pouvoir  déposer d’autres photos dans les temps avenir.
Déjà la digitale pourpre est rare à voir, alors la digitale jaune est bien plus rare.

vendredi 13 juin 2014

Digitale Pourpre

A toi belle fleurs
A toi fleurs si rare
Toi qui pousse à haute altitude
A toi qui te caches entre les roches
A toi qui laisse entrevoir tes charmes
A qui sait te trouver et observer
A toi qui est tellement charmante
Et pourtant dangereuseDigitale pourpre (2)_1
A toi qui est tellement toxique
A toi qui peut prendre la vie
Et la sauver
Et pourtant personne n'est arrivé
A synthétiser ta digitaline

Et avec cela « on » nous dit
que les plantes n’ont pas d’action.

dimanche 16 février 2014

Lobotomie cérébrale ou la manipulation de la masse

Il y a quelques semaines, j’avais rédigé un billet concernant la publicité ainsi que l’impacte de celle_ci sur notre vie.
Je vous invite à lire sous:

http://sergiusmartin.blogspot.fr/2013/12/lhistoire-de-la-publicite.html
Voila que j’obtiens un article paru dans le journal L’Alsace du 02/02/2014 concernant la bioéthique et son rôle dans nos consommations, dans nos comportements et autres actes et gestes de tous les jours.
En fait, nous sommes belle et bien téléguidés.
Je vous invite a faire vous-même le point et consulter l’article suivant:

sergiusmartin

dimanche 5 janvier 2014

Insolite, le tracteur pour faire les courses…et pourquoi pas?

Je Vous souhaite une bonne et heureuse nouvelle année 2014.

Pour moi, cette année commence par une photo insolite et n’étant pas équipé de mon appareil photo j’utilise les moyen de bord. C’est à dire un vieux téléphone cellulaire.

Je voulais simplement montrer qu’on peut faire les courses avec son tracteur. Il suffit de fixer une petite benne ou une bassine en plastique sur le relevage et le tour est joué. Copie2 de Tracteur aux courses copie

C’est vrai que c’est surprenant de voir cela sur le parking de son supermarché parce que c’est bien là qu’on s’y attend le moins.

lundi 23 décembre 2013

L’histoire de la publicité

Ou comment manipuler en masse au profit d’une minorité…

La publicité consiste à une communication ainsi que de diffusion de grande envergure qui a différents buts:

1. Faire connaitre un objet, un service, une recherche, un personnage

2. Promouvoir tous les avantages, et uniquement ceux-ci, donner les caractéristiques, créer le besoin

3. Inciter la cible facile qu’est la population à posséder ce produit.

 

Dans la nuit des temps la publicité ce faisait de bouche à oreille et par démonstrations. 

Ne connaissant pas nos moyens de communications, c’était la seule manière de montrer les avantages d’un outils en silex, en bronze et en fer plus tard.

Il y eut des dessins taillés dans la roche et par la suite des dessins sur des vase en terre cuite.

L’une des première publicité fut la dénonciation d’un esclave en fuite et offrait une pièce d'or à qui capturerait.

Il y eu le crieur publique qui fut remplacé ensuite par ensuite le garde champêtre qui lui communiquait les informations.

Certains d’entre nous se souviendrons de ces traditions d’entant. Ces crieurs ont survécu des siècles durant aux imprimeurs qui apparurent lors du XV siècle.

Cette méthode de manipulation et d’orientation de masse fut et est encore de nos jours utilisé afin d’orienter le peuple dans une direction politique bien précise.

On constate lors de la Révolution Française arriver des affiches et des pamphlets typographiés ou imprimés pour faire s'étendre rapidement les textes révolutionnaires.

Lors de la révolution industriel, une nouvelle direction économique apparait soutenant la publicité.

Dans le milieu rural apparait un niveau de vie plus évolué et cela entraine une augmentation de la production.

L’extension des chemin de fer et l’apparition des grands magasin offre une ouverture sur des marchés plus élargies.

C’est aussi l’apparitions de la vente par correspondance pour ce milieu rural ainsi que des foires-exposition.

En 1660, Le Mercurius Politicus publie dans sa revue une publicité pour du dentifrice. Il s'agit vraisemblablement d'une des premières publicités imprimées dans un périodique.

Le 16 juin 1836, Emile Girardin fait insérer pour la première fois dans son journal, “La Presse”, des annonces commerciales, ce qui lui permet d’en abaisser le prix. En effet, Girardin a compris que les journaux sont soumis à la loi du « double marché » : ils sont en concurrence pour attirer le public et les annonceurs.

La libéralisation de la presse, qui se développe véritablement à partir de la III° république, requiert un financement plus important , et par suite une présence accrue de la publicité dans les journaux. En 1896, plus de 37 % des recettes du Figaro sont dues à la publicité.

(Source Wikipedia)

Le 18 octobre 1898,  une caméra-projecteur, dispositif récemment inventé à Lyon par les Frères Lumière, est installé et projette la première publicité filmée qui vante les mérites de la Société Ripolin.

En employant des rideaux peints et de petits films muets, la publicité arrive au cinéma en 1920.

En 1949, la régie publicitaire française “Jean Mineur publicité” obtient le numéro de téléphone mythique “Balzac 00 01»  : Son petit héros avec la célèbre pioche.


En 1923, la marque aux losanges propose l'achat à crédit avec sa campagne publicitaire, favorisant ainsi les citoyens de la classe moyenne à l'achat.

Depuis que certaines personnes ont compris que la richesse d’un pays est dissimulée par petites bourses entre ses habitants, le but fut de vider le porte-monnaie de la foule en créant des besoins, même si ceux-ci ne sont pas indispensables, mais surtout de donner l’envie de posséder un article, de diriger la cible vers une consommation programmée, vers une pensée commune, voir un comportement bien dirigé politique ou religieux.

Nous sommes en ces fêtes de fin d’année confronté à ces pratiques et rares sont ceux qui connaissent la vérité. Nous sommes bombardés de publicités et de propagandes, nous allons acheter les derniers appareils de communication qui viennent de sortir sur le marché, la dernière TV.

Au fait, en avons besoins directement? Ah oui! C’est vrai. Il faut consommer, consommer et encore consommer.

La dernière version de portable est importante. Elle nous donne un accès plus rapide à la toile afin de voir des clips, de télécharger des musiques, de marcher en consultant sur le GPS (parce qu’on marche très vite).

Nous sommes dirigés, nous sommes suivis, nous sommes surveillés. Nous aimons bien qu’on nous pose des bracelets factices qui donnent l’illusion d’être dorés.

Chers amis lecteurs, je Vous souhaite de bonne fêtes de fin d’année et et espère que ce billet Vous ouvre un peu les yeux.

En tout cas les généralistes et pharmaciens pensent bien fort a vous.

lundi 11 novembre 2013

Quand j'étais enfant…

1 Corinthiens 13:11

Il faut méditer sur ces mots!

Martin Bible (1744)
Quand j'étais enfant, je parlais comme un  enfant, je jugeais comme un enfant, je pensais comme un enfant; mais quand je suis devenu homme, j'ai aboli ce qui était de l'enfance.

 

De nos jours, certaines personnes n’ont de loin pas dépassé le stade premier de l’enfance avec toutes les conséquences que cela peut induire vu leur indigence.

Copie de automne panorama1

La nature est plus sage que les humains et nous permet durant de longues périodes de pluie de faire quelques belles photos car il lui suffit de laisser passer un rayon de soleil.